The marmelab blog

The Maze, jeu collaboratif hautement immersif

Published on 17 February 2017 by Yann with tags serious-games agile

Our own

The Maze, ou jeu du labyrinthe en français, est un jeu collaboratif qui se joue en équipe et qui favorise la coopération des membres d’un groupe dans une situation de résolution de problème. C’est également un exercice de communication non-verbale, le jeu se déroulant sans paroles, mais ce n’est pas l’objectif principal.

Description du jeu

L’équipe doit découvrir le bon chemin pour traverser un labyrinthe invisible. Le labyrinthe est matérialisé par un quadrillage au sol. Chaque case fait environ 50 centimètres par 50 centimètres. La grille fait généralement 5 cases de côté par 7 cases de long.

Le chemin à trouver est une série de cases connectées entre elles qui va d’une extrémité à l’autre du quadrillage dans le sens de sa plus grande longueur.

DSC_0611

Pour découvrir ce chemin, l’équipe désigne un de ses membres. La personne désignée progresse sur les cases déjà trouvées, et doit “essayer” une case supplémentaire. Le maître du jeu lui indique alors que la case est valide par un laconique “continue”.

Si le joueur se trompe, c’est à dire que la case sur laquelle il s’est rendu n’est pas sur le chemin, le maître du jeu lui indique que la case n’est pas valide par un tout aussi laconique “ressors”. Le joueur doit alors rejoindre le point de départ du labyrinthe en prenant soin de suivre le chemin valide.

Toute l’équipe est là pour aider et soutenir le joueur actuellement dans le labyrinthe, à ceci près que le jeu doit se dérouler dans un silence absolu, mis à part les deux mots “autorisés” du maître du jeu, à savoir “continue” et “ressors”.

Pour réussir, les membres de l’équipe doivent se soutenir, élaborer une stratégie, et collaborer fortement, tout en respectant la règle du silence absolu.

Le jeu est gagné quand l’ensemble des membres de l’équipe a pu traverser le labyrinthe en suivant le bon chemin.

La réussite du jeu entraîne généralement des éclats d’euphorie, provoqués par la satisfaction d’avoir accompli un travail tous ensemble.

Une grille de 5 par 7 est taillée pour une équipe de 9 à 12 personnes. Pour plus de participants, le facilitateur prendra soin d’agrandir la grille, ou de créer, si l’espace le permet, d’autres grilles en conséquence.

La mise en place

Vous l’aurez compris, ce jeu nécessite beaucoup d’espace ! Il faudra donc prévoir une salle vide suffisamment grande pour accueillir un quadrillage d’environ 2,5 mètres de large par 3,5 mètres de long.

Il faudra prévoir en plus pas mal d’espace pour circuler autour, le jeu se déroulant à la fois à l’intérieur de la grille et à la fois l’extérieur, la majorité des participants restant hors de la grille la plupart du temps.

La grille est matérialisée au sol au moyen de ruban adhésif utilisé pour les masquages en peinture. Pour une grille entière, il faut prévoir généralement 3 rouleaux d’adhésif.

Comme dit plus haut, les cases doivent faire 50x50 centimètres environ, suffisamment en tout cas pour qu’une personne puisse s’y tenir debout avec ses deux pieds au sol.

Au bout du labyrinthe, vous aurez soin de placer une chaise sur laquelle sera positionné le maître du jeu, un peu à la manière d’une chaise d’arbitre de Tennis.

DSC_0608

Les règles

Voici les règles officielles, au cas où le jeu deviendrait discipline olympique ;-) :

  • l’équipe dispose de 10 minutes pour mettre en place une organisation et élaborer une stratégie pour résoudre le labyrinthe.
  • une fois que l’équipe commence à explorer le labyrinthe, plus aucune parole n’est autorisée.
  • les participants n’ont pas le droit d’utiliser d’outils ou d’accessoires (comme des “miettes de pain” par exemple) durant la partie.
  • le labyrinthe ne peut être exploré que par une seule personne à la fois
  • lorsque la personne qui tente de résoudre le labyrinthe met les pieds sur une case incorrecte, elle doit repartir au début, et sortir de la grille en suivant le chemin qu’elle a emprunté. Si elle se trompe, elle doit stopper, et retrouver le chemin pour pouvoir sortir.
  • lorsqu’un membre de l’équipe sort du labyrinthe après s’être trompé, il ne peut pas être la prochaine personne qui explore le labyrinthe.
  • une fois que le chemin est trouvé, les membres restants de l’équipe peuvent emprunter le labyrinthe tous ensemble, en veillant toutefois à bien respecter le chemin.

La partie est gagnée lorsque tous les participants ont atteint la sortie du labyrinthe.

Quelques pistes de debriefing

Le debriefing permet généralement de reconnecter avec le monde réel, le monde du jeu étant un monde métaphorique. C’est aussi le temps pour capitaliser sur l’expérience vécue durant le jeu.

Le debriefing est mené par le facilitateur. Il prend souvent la forme d’une série de questionnements destinés à déclencher la conversation.

  • quelle a été votre stratégie, et comment l’avez-vous conçue ?
  • avez-vous dû réajuster votre stratégie ? Comment avez-vous fait pour la réajuster sans paroles ?
  • dans le labyrinthe, qu’avez vous ressenti lorsqu’on vous a demandé de vous arrêter et de ressortir ?
  • en tant qu’équipe, qu’avez-vous ressenti lorsque la personne dans le labyrinthe s’est vue demander de rebrousser chemin ?
  • comment était-ce de devoir travailler en silence ?
  • qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez exploré le labyrinthe ?
  • avez-vous ressenti du soutien de la part de l’équipe ?
  • qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez réussi à sortir du labyrinthe ?

Le facilitateur pourra ajuster son questionnement en tenant compte de ses observations du fonctionnement du groupe durant la partie.

Conclusion

The Maze est un des meilleurs jeux qui m’ont été donnés de jouer en milieu professionnel. En effet, de par sa mise en place, et de par ses règles, ce jeu permet vraiment d’embarquer tous les participants dans l’aventure. L’immersion est totale.

Autre aspect important, c’est un jeu collaboratif. Et qui dit collaboratif, dit que nous ne sommes pas dans une logique de compétition. La satisfaction d’avoir réussi ne vient donc pas d’un jeu “contre”, mais d’un jeu “avec”. C’est d’ailleurs ce qui en fait une excellente activité de team building.

Référence : The Maze sur le site de #play14


Credits:

Thumbnail picture: Our own, by Daniel Horacio Agostini

comments powered by Disqus